On reste solidaires

Solidarité des Activités Sociales envers les personnes fragiles identifiées à risque face au virus, ainsi que les personnels soignants

Sollicitée par différentes préfectures, qui font face à une pénurie de lieux d’hébergement, la CCAS a décidé de mettre à disposition ses villages vacances fermés depuis le 16 mars en raison de la pandémie. Ces demandes visent à héberger des personnes sans domicile fixe ou des personnels soignants. La gestion des centres est confiée aux Préfectures, Agences Régionales de Santé (ARS) et associations pendant la durée des conventions.

Sur le territoire de la CMCAS, notre centre de Pont-de-Claix a accueilli les premières  personnes en situation de précarité depuis le 1er avril et toutes les mesures de sécurité ont été réalisées par l’association assurant la gestion
du site. 

 

Crédit photo : Sébastien Le Clézio / CCAS

Author: Emilie Scortani

Share This Post On